Laser Yag ou Laser classique ?

L’épilation laser séduit de plus en plus de femmes et d’hommes réellement lassés par leur pilosité. C’est une méthode définitive et donc on se débarrasse une bonne fois pour toutes de nos poils, non sans un certain bonheur. Il existe cependant plusieurs types de laser, le plus utilisé étant le laser Alexandrite qui fonctionne sur la plupart des peaux claires à mates, et le laser yag qui sera plus efficace sur des peaux ayant une pigmentation plus prononcée. Voici ce qu’il faut savoir sur ces deux méthodes afin de faire le bon choix.

Une question de pigmentation

La technique du laser est la même, mais c’est la lumière ou le plasma envoyé qui est finalement différent. Pendant longtemps seul le laser Alexandrite était utilisé, mais il n’était pas efficace sur tous les types de peau. Plus la peau est claire et le poil foncé, et plus le laser Alexandrite sera efficace, à l’inverse pour une peau plus mate, ou pour un poil clair sur une peau claire, le résultat est beaucoup moins probant.

Le laser yag a donc fait son apparition, pour le plus grand bonheur des peaux pigmentées. Il permet en effet de traiter efficacement les peaux mates et même noires sans risque d’une dépigmentation durable de la peau.

Quelle différence entre les deux méthodes ?

Pour le laser Alexandrite, pour les peaux blanches donc, la zone à épiler est exposée à une longueur d’onde spécifique du laser qui détruit uniquement le follicule pileux en profondeur, sans laisser aucune trace et sans abîmer la peau. L’énergie du laser est absorbée par la mélanine (les pigments foncés des poils), qui se propage jusqu’à la racine du poil, pour finalement atteindre le bulbe à l’intérieur de la peau. Le bulbe est détruit ainsi par vaporisation. Le laser Alexandrite peut créer une dépigmentation de la peau sur les peaux foncés, et c’est donc tout naturellement qu’il est exclu pour certaines pigmentations.

En ce qui concerne la technologie Yag ou Nd:Yag, elle s’adresse donc aux peaux mates à noires. La technique est différente, on ne vise plus le poil mais on envoie une longueur d’onde qui est absorbée par les rouges et donc les vaisseaux sanguins qui transmettent l’énergie à la base du poil. C’est une technique plus complexe qui réclame toujours plus de séances qu’avec l’utilisation d’un laser Alexandrite.

En conclusion

C’est votre type de peau qui déterminera la technologie du laser choisi. Renseignez-vous donc correctement sur le centre où vous souhaitez réaliser votre épilation, pour vérifier qu’il possède bien le type de laser adapté à votre peau. Pour les peaux mates, il est possible que deux dermatologues différents vous proposent une méthode différente, il sera alors conseillé de consulter d’autres centres afin de réunir de plus nombreux avis. Il est également possible que les deux méthodes fonctionnent sur votre peau, et dans ce cas il est toujours préférable de choisir l’Alexandrite qui vous reviendra un peu moins cher au final.