L’épilation des aisselles

epilation des aissellesPour épiler nos aisselles, chacune d’entre nous à sa propre méthode. Au rasoir, à la crème dépilatoire, à la cire, ou encore à la lumière pulsée. Je vous indique donc quelles sont à mon avis les techniques les plus efficaces et quelques conseils pour une épilation absolument parfaite de vos aisselles.

La particularité de cette zone

Les aisselles sont vraiment une zone particulière de notre corps, et on se demande même pourquoi le créateur est venu nous mettre des poils à cet endroit, mais c’est une question métaphysique qui restera probablement à jamais sans réponse.

La peau est fine et donc sensible et les poils sont particulièrement épais. Il faut donc s’appliquer à prendre bien soin avant et après chaque épilation pour éviter les poils incarnés :

  • Avant de vous épiler, un gommage permettra aux poils épais de se désincarner.
  • Lorsque vous aurez terminé et que plus un poil ne dépassera sous vos bras, un gel hydratant (j’utilise de l’aloe vera) sera obligatoire pour adoucir et nourrir la peau.

Les différentes méthodes

Le rasoir

Se raser les aisselles au rasoir, on le fait toute, c’est pratique, rapide et notre peau est douce en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Le problème c’est qu’il faut renouveler l’opération tous les deux jours pour avoir des aisselles toujours impeccables.

Conseils Pratiques
  • Effectuez votre rasage à la sortie de la douche, ou mouillez préalablement vos aisselles avec de l’eau chaude. Avec une peau douce et chaude, un poil se rase plus facilement.
  • Ne rasez pas à sec et utilisez un savon ou une mousse à raser avant de passer les lames de votre rasoir sous vos aisselles, vous éviterez les irritations.
  • Rasez dans le sens de la pousse pour éviter les irritations. Pour les aisselles, les poils ne poussent pas tous dans le même sens, il faudra donc vous adapter à votre pilosité.
  • Si votre peau est particulièrement sensible, rasez-vous plutôt le soir pour que votre peau puisse se reposer pendant la nuit, avant de mettre du déodorant.

La crème dépilatoire

Si votre peau est trop sensible pour le rasoir ou que vous avez peur des coupures, alors la crème dépilatoire fera parfaitement le job. Là encore, c’est simple et relativement rapide, les temps de pose étant plus courts qu’autrefois.
La peau est peut-être un peu plus douce qu’avec un rasoir, mais la différence est minime, et la repousse est identique, puisqu’il faudra renouveler l’opération tous les 2 à 3 jours également.

Conseils Pratiques
  • Pour les aisselles, optez toujours pour une crème conçue pour les zones sensibles. N’utilisez pas une crème dépilatoire pour les jambes sur vos aisselles, vous risquez de ressentir des démangeaisons qui peuvent durer toute une journée ou en tout cas plusieurs heures.
  • Essayez toujours une nouvelle crème dépilatoire sur une petite zone de votre corps, il y a des risques d’allergie et il est donc conseillé d’être prudent.

La lumière pulsée

C’est à mon humble avis, la meilleure méthode pour ne plus entendre parler de nos poils sous les aisselles de façon durable. Le gros inconvénient c’est qu’il faut investir dans l’appareil qui coûte tout de même un peu cher, mais on le conservera généralement de nombreuses années et on pourra l’utiliser sur les autres parties du corps.
Un autre inconvénient est qu’il n’est pas utilisable par tous les types de peau.

Renseignez vous sur l’épilation par lumière pulsée dans notre dossier ou notre guide pour trouver le meilleur épilateur à lumière pulsée.

L’épilation est rapide, mais elle est surtout progressivement définitive. Petit à petit, on détruit la mélanine des poils et ces derniers ne deviennent alors qu’un lointain souvenir.

La cire froide

L’épilation à la cire froide est la technique durable la plus rapide et la plus pratique. Elle s’applique en bande prête à l’emploi et est efficace même sur les poils courts. On l’apprécie pour la rapidité d’usage, et il n’y a aucun risque de brûlure.

En revanche, il faut serrer les dents et respirer un bon coup pour retirer la bande de cire dans le sens de la pousse du poil (pour éviter les irritations et autres). C’est un peu douloureux.

Du côté des inconvénients on peut aussi noter un taux de casse assez important et donc quelques poils qui repoussent plus vite que les autres.

La cire chaude

C’est la méthode la plus courante dans les salons de beauté. La chaleur de la cire ouvre les pores de la peau, ce qui facilité grandement l’extraction du poil, c’est donc moins douloureux au moment du retrait de la bande. Cette technique est à privilégier dans un institut de beauté, on peut le faire à la maison, mais il faudra faire attention à la température de la cire afin de ne pas se brûler.
Je vous conseille de lire notre dossier sur l’épilation à la cire chaude si cette technique vous intéresse.

Le poil est parfaitement retiré jusqu’au bulbe avec cette méthode, et le taux de casse très faible. C’est donc une technique durable, vos poils ne repousseront pas tout de suite.

Conseil Pratique
  • Etalez la cire en prenant soin de ne pas vous bruler.
    Collez la bande dessus.
    Attendez quelques instant que la cire refroidisse et tirer d’un coup sec dans le sens du poils (pour moins de complication)
  • Après la séance, n’hésitez pas à hydrater votre peau.

L’épilateur

Un épilateur est une petite machine ayant des têtes rotatives qui arrachent les poils à la racine. C’est une méthode électronique qui reproduit les effets d’une épilation à la cire et qui permet donc d’obtenir un résultat durable. C’est un peu douloureux mais tout de même supportable, je préfère tout de même la cire chaude.

Choisissez le meilleur épilateur électrique pour prendre soin de vos aisselles.

Conseils Pratiques
  • Assurez-vous que vos aisselles soient bien sèches. Vous pouvez les saupoudrer de talc pour vous en assurer.
  • N’attendez pas que vos poils soient trop longs, l’appareil aura alors plus de mal à les retirer et ce sera bien plus douloureux.

Partez à la découverte des autres zones