L’épilation bresilienne

epilation bresilienne

Chaque été, et même pour certaines courageuses tous les mois, un rituel est inévitable : l’épilation du maillot.

On n’a jamais envie, mais il faut se motiver parce qu’on ne peut décemment pas aller à la plage ou à la piscine avec la frisée qui dépasse du maillot… Excusez-moi l’expression.

Il existe plusieurs types de dessin de maillot, ticket de métro, intégral, mais il est un modèle plutôt élégant qui nous vient d’Amérique du Sud, je veux bien sûr parler du maillot brésilien.

Pour épouser parfaitement le string

C’est avec la mode du string ou plutôt du tanga brésilien, qu’est apparu l’épilation brésilienne. Il s’agit donc de dessiner un triangle à l’avant du pubis, parfaitement symétrique et au milieu. Au départ on laissait une bande de poils autour des grandes lèvres, mais désormais l’épilation se fait sur les lèvres, et jusqu’à l’anus pour que réellement rien ne dépasse.

Ce petit triangle très propre séduit beaucoup les hommes. C’est moins classique qu’un ticket de métro, plus sexy, se rapprochant d’un intégral mais en conservant toujours quelques poils. Si vous êtes amatrices du ticket de métro classique, alors laissez-vous tenter par l’épilation brésilienne. Un peu de changement ne fait jamais de mal.

Techniques d’épilation

L’épilation de cette zone du corps et toujours délicate, il faut donc utiliser le bon matériel. Même s’il est très pratique, vous pouvez oublier le rasoir qui provoque des démangeaisons lors de la repousse, et le poil revient à la charge après quelques jours seulement. Idem pour la crème dépilatoire, qui a les mêmes caractéristiques, et qui en plus n’est pas autorisée à toucher les muqueuses.

Il faut donc opter pour l’épilation, la vraie! Le problème, c’est que les poils pubiens sont épais et la peau très fine. C’est alors toujours relativement douloureux, et vous retiendrez même peut-être vos larmes les premières fois. Dans tous les cas, il faut être courageuse et persister, puisqu’au fil du temps l’épilation sera bien plus supportable.

L’épilateur électrique

Pour cette zone du corps, il faut de la patience avec un épilateur électrique, afin de ne louper aucun poil. Il est faut effectuer un gommage avant l’épilation, pour éviter la formation de poils incarnés. C’est douloureux, mais très efficace, et on peut repasser un coup dés que des nouveaux poils font leur apparition. Plus on l’utilise et moins on aura mal.

Choisissez un épilateur étanche pour pouvoir vous épiler sous la douche ou dans le bain, c’est bien plus agréable.

Aller plus loin :

La cire chaude

Chez l’esthéticienne pour une première fois ! Elle s’assurera de vous faire le moins mal possible et ces doigts de fée vous offriront un résultat parfait.

Quand vous aurez pris l’habitude, vous pourrez alors commander un chauffe cire, et reproduire les gestes de votre esthéticienne, toute seule chez vous. Ne repassez pas une deuxième fois de la cire s’il reste quelques poils, vous risquez d’irriter votre peau.

Préférez alors la pince à épiler pour finir proprement.

La lumière pulsée

Si vraiment la douleur est insurmontable, alors il reste une solution, mais le prix est beaucoup plus élevé. Il s’agit de la lumière pulsée, ou du laser.

Chez un dermatologue, le résultat sera définitif mais c’est relativement cher. Vous pouvez investir dans un épilateur à lumière pulsée. Il faut plusieurs séances, mais en quelque temps, la majeure partie de vos poils auront disparu. Ils ne reviendront pas avant plusieurs années.

C’est sans douleur, et réellement très efficace, en tout cas sur les brunes à la peau relativement claire.

Pour aller plus loin :

Les autres formes d’épilation du maillot